Comment scier le bambou en plus petites sections ?

Quel type de scie utiliser pour couper un chaume de bambou ? Comment immobiliser le bambou lors du sciage ? Y a-t-il une astuce particulière ?

Voici un court tutoriel basé sur une synthèse vidéo de 7 artisans du monde entier, experts dans le travail du bambou.

Cet article fait partie de notre projet sur l’artisanat en bambou, où nous partageons des tutoriels et prototypes d’objets en bambou à réaliser soi-même.

Synthèse vidéo (2 min 30 sec, sous-titres en français)

Voir sur YouTube

Porte des gants pour ta sécurité !

Aucune des personnes qualifiées montrées dans la vidéo ne porte de gants de sécurité lors du sciage ! Cependant, c’est probablement une bonne idée de porter des gants si tu es débutant⸱e, au moins un gant pour la main la plus vulnérable qui tient le bambou lorsque tu utilises un outil.

Il est en effet assez courant que la scie glisse au démarrage ou saute pendant le sciage. Même les personnes hautement qualifiées peuvent en fait se blesser de temps en temps, comme on peut en déduire en remarquant les pansements qu’elles portent sur les mains ! (voir la vidéo)

Quel type de scie utiliser pour couper du bambou ?

Presque toutes les scies à bois devraient fonctionner pour couper le bambou.

Les scies manuelles sont tout à fait adaptées, car le bambou est facile à scier puisqu’il est creux. Une petite scie manuelle peut être utilisée pour les tiges de bambou de petit diamètre ou pour des travaux précis. Les scies manuelles moyennes ou grandes peuvent être utilisées pour couper des chaumes de bambou plus gros.

Si le bambou est particulièrement gros, si tu dois couper beaucoup de perches, ou si tu dois être très précis, une scie électrique peut également convenir. Les artisans utilisent aussi bien de petites scies à ruban que des scies circulaires. Mais il faut probablement éviter les scies sauteuses, car elles risquent d’arracher les fibres de la couche extérieure du chaume.

Exemples de scies utilisées par les artisans et artisanes :

Comment immobiliser le bambou lors du sciage ?

Il est nécessaire d’immobiliser le bambou pour le scier correctement et en toute sécurité.

Dans le cas de travaux précis, ou pour les petites pièces de bambou, il est possible d’utiliser un étau ou une pince. Mais comme le bambou est creux, il faut veiller à ne pas trop le presser pour éviter de le fendre.

Une méthode très courante consiste à immobiliser le bambou entre une main et un support. Cela ne nécessite aucun outil spécifique et permet une certaine mobilité, ce qui peut être utile pour effectuer des coupes nettes (voir section suivante).

Il est également courant de voir des artisans avancés utiliser non seulement une main et un support mais aussi un ou deux pieds ! Il peut cependant être nécessaire de faire quelques essais et d’acquérir un peu d’expérience pour trouver une position assise qui soit stable et confortable.

Astuce : tourner le bambou lors du sciage pour une coupe nette

L’une des spécificités du bambou est que ses entre-nœuds sont constitués de fibres parallèles qui peuvent être très facilement séparées les unes des autres. Ainsi, lorsque la pression de la scie va de l’intérieur de la perche vers l’extérieur, les fibres extérieures sont susceptibles de se détacher.

Pour éviter d’arracher les fibres et pour obtenir une coupe nette, la technique la plus courante chez les artisans consiste à tourner le bambou pendant le sciage. De cette façon, la scie coupe les fibres extérieures avant qu’elles ne puissent se détacher. Le fait de tourner permet également de faire une coupe plus régulière et bien perpendiculaire à l’axe du bambou. Il existe différentes façons d’appliquer cette technique, comme tu peux le voir dans la synthèse vidéo.

De plus, les artisans semblent utiliser généralement des scies à pousser (push stroke saw en anglais), c’est-à-dire des scies conçues pour couper plutôt lorsqu’on pousse dessus. Ils appliquent donc plus de force lorsqu’ils poussent la scie que lorsqu’ils la tirent. Ils ont tendance à commencer lentement pour amorcer une coupe précise, puis à accélérer, et enfin à ralentir à nouveau lorsqu’ils atteignent les derniers centimètres à couper. Ces techniques permettent également d’effectuer une coupe nette et précise tout en évitant de fendre les fibres extérieures.

Bon sciage !

Nos prochains articles sur le bambou dans ta boîte mail ?

Si tu souhaites recevoir nos prochains articles sur le bambou dans ta boîte mail, tu peux t’inscrire à notre newsletter.

Nous ne partageons ni ne vendons tes données, et tu peux te désabonner à tout moment.

Avertissement

Nous faisons de notre mieux pour partager des recherches claires, utiles et de qualité. Cependant, nous déclinons toute responsabilité concernant la façon dont le contenu que nous partageons peut être interprété ou utilisé, et concernant les conséquences de son utilisation.

Références utilisées dans la vidéo

  1. Japon - fushimiurushikobo, 2014, Making the rim of a small plate
  2. Birmanie - British Council Myanmar, 2015, From Craft to Art: Bamboo craft
  3. Thaïlande - Sammi Law, 2011, Thai Home Business_Chopping Bamboo
  4. Japon - fushimiurushikobo, 2008, Curry spoon,bamboo (from 1 to 6)
  5. Indonésie - R B, 2016, How to make a bamboo serving tray
  6. Géorgie - TLC Channel, 2019, How to make bamboo chair beautiful | Bamboo Furniture making
  7. Taïwan - shengfenchien, 2009, bamboo chair (from 1 to 6)

Sur le même sujet